Nord-Ubangi : Six élus provinciaux contre un journaliste pour une affaire d’incitation à la haine et imputations dommageables à la justice !

A la tête de ces députés provinciaux figure Simon Gbalimo Mbedua, chef de file et Président de l’Assemblée provinciale du Nord-Ubangi. Ces derniers ont décidé d’ester en justice Papy Ebonza Bulunu, journaliste de la Radio Rurale Kimia de Karara (RRKK) pour incitation à la haine et imputations dommageables. C’est ce qu’on pouvait lire dans leur citation directe sous RP 6312/CD présentée lors d’une audience publique tenue ce vendredi 24 mars au Tribunal de Grande instance de Gbadolite.

Les six élus provinciaux accusent le journaliste Papy Ebonza de propager des faux bruits et d’inciter la population à la haine tribale  lors d’une émission autour des malheureux incidents survenus à la cité Karawa en Septembre 2022 autour de projet Fonds social pour la République.

Selon un élément sonore détenu comme pièce à conviction par la partie citante, Papy Ebonza  ” en sa qualité de journaliste (…) s’est permis publiquement  d’imputer gratuitement le premier citant ( Honorable Simon Gbalimo)” en disant, je cite : ” la cause de la situation de Karawa est la politisation de Fonds social par le Président de l’Assemblée Provinciale du Nord-Ubangi; la plupart des personnes retenues pour les travaux qu’execute le FSRDC sont très souvent des personnes recommandées par leur autorité morale qui est le président de l’Assemblée Provinciale du Nord-Ubangi…” , peut-on lire dans la citation directe du 18 Février 2022.

Ce n’est pas tout. La plainte charge aussi le journaliste Papy Ebonza de “propos mensongers” sur un présumé détournement “de l’argent remis par le gouvernement central à chaque député, membres de l’Union Sacrée,  pour  l’éclairage public dans le cadre de Cent jours du Président de la République et que seul leur collègue, le député provincial, Héritier Kamele a pu exécuter en bonne et due forme ” .

À l’introduction de l’audience de ce jour, le Tribunal de Grande instance de Gbadolite a tout simplement renvoyé le début du procès proprement dit pour le mercredi 29 mars prochain suite à la fatigue des juges!

Dans le boxe de plaignants figurent les députés provinciaux Fyfy Osambia de Gbadolite, Patience Yasungbi et Max Bembide de Yakoma, Robert Mwata de Bosobolo, Numérode Mokili de Mobayi-Mbongo et Simon Gbalimo de Businga.

Notons qu’à l’audience du jour, l’accusé Papy Ebonza a été présent et assisté de son avocat ; tandis que la partie citante a été représentée par un collectif d’avocats.

La Rédaction