Nord-Ubangi : Des jeunes garçons se donnent la mort à LITE BALA , alerte SAEMAP/Nord-Ubangi!

Interdit d’exploitation depuis Mars 2020  par SAEMAP/Nord Ubangi, le site minier de Lite-Bala dans le secteur de Wapinda, territoire de Yakoma, dans le Nord-Ubangi continue à être exploité par des creuseurs artisanaux en complicité des autorités locales.

Profond de ses 35 m, les puits miniers de Mopodi 3 du site de Lite-Bala a fait encore une victime. Au total, trois accidents enregistrés assortis de cas de mort d’un jeune homme de 22 ans ont enregistrés durant le mois de juin dernier dans ce site minier , situé à 335 km de Gbadolite, chef-lieu de la province du Nord-Ubangi., rapporte le SAEMAP/Nord-Ubangi.

” Nous avons pris le devant et avons régulièrement écrit aux autorités pour interdire l’exploitation artisanale et l’accès aux puits de Mopodi 3 suite  à la non réglementation selon laquelle il est autorisé de creuser un puits Minier ne dépassant pas 30 m de profondeur alors que les puits sous examen mesure déjà 35 m. Depuis lors, tout est assourdissant par les exploitants qui refusent d’obtempérer à la décision ” , martèle le responsable du Service d’Assistance et d’Encadrement de l’exploitation Minière, Artisanale et à Petites échelles, SAEMAP.

Selon le rapport de ce service technique d’encadrement des creuseurs artisanaux, ce dérapage est occasionné suite à l’absence de la police des Mines dans le site. C’est pourquoi “nous avons insisté sur la nécessité de doter les 3 Sites Miniers à Mopodi de la police des Mines , mais la situation demeure statu quo” renchérit le rapport de SAEMAP .

Du côté des coopératives minières , les exploitants sont conscients du danger  qui les guettent, mais préfèrent risquer pour subvenir à leurs besoins même dans des puits déclarés “dangers et hors-usages”.

Face à l’attitude des exploitants artisanaux , le SAEMAP/Nord-Ubangi promet de multiplier des stratégies pour sécuriser ces exploitants, car la vie humaine est sacrée : ” Nous recommandons à ce qu’il ait la mise en œuvre de la police des Mines à Mopodi 3 où la situation est déjà alarme  avec des dégâts importants et surtout des pertes en vies humaines ” , souligne le SAEMAP/Nord Ubangi.

Pour rappel , tous ces trois accidents ont été consécutivement enregistrés le 09 , le 20 et le 26 juin dernier à Mopodi 1 et 3 avec éboulements durant les exploitations nocturnes voire diurnes , comme le cas du 26 au 27 juin qui ont occasionné, la nuit, la mort de jeune Papy KULUMBENDA , âgé de 22 ans à Mopodi 3 .

DUTIMO DIDA

1 Commentaire

  1. Nous venons juste de découvrir votre média en ligne et nous rendons-nous compte que c’est basé sur place à Gbado-Lite.
    espérons vivement qu’il démurera véritablement indépendant afin de lui faire confiance dans le sens de toujours l’inviter à couvrir objectivement nos activités professionnelles au grand bénéfice de notre population.

Les commentaires sont fermés.