Conférence sur l’avenir du Nord-Ubangi : Seti Yale Kete, candidat gouverneur, récidive à Gbadolite

Alors qu’il venait à peine de réunir les filles et fils de sa province à Kinshasa pour jeter un regard sur l’avenir de la province du Nord-Ubangi, le candidat gouverneur Seti Yale Kete surprend dans sa démarche. Il a été cette fois-ci face à la crème intellectuelle de Gbadolite, chef-lieu de la la province.

Ce dernier a animé ce 02 juillet une conférence au Complexe BAZA à Gbadolite devant une foule intellectuelle venue appréhender l’un des candidats à l’élection des gouverneur et vice-gouverneur du Nord-Ubangi prévue le 12 juillet prochain.

Comme à Kinshasa, “Quel gouverneur pour le Nord-Ubangi d’aujourd’hui et de demain “, a été le thème développé par Seti Yale Kete. Il a pu circonscrire son exposé en trois parties à savoir : la situation socio économique actuelle du Nord-Ubangi, le pragmatisme et sa vision de booster le développement de la province.

Le candidat gouverneur Seti Yale Kete a résumé son thème autour de sa vision de relever les défis de la province au cas où il serait élu Gouverneur par les grands électeurs qui sont des députés provinciaux du Nord-Ubangi.

” Il n’existe nulle part au monde un territoire pauvre, mais plutôt des dirigeants sans vision “, a-t-il renchérit en substance avant de souligner vouloir mettre son leadership en marche et ses propes moyens pour l’émergence de sa province du Nord-Ubangi.

C’est pourquoi Seti Yale Kete compte axer son cheval de bataille sur les maux qui rongent la province notamment le délabrement très avancé des infrastructures routières, la précarité de l’état sanitaire, le chômage à outrance de la jeunesse, l’inexistence des activités économiques à grande échelle, etc.

Je m’engage à relever ce défis très épouvantable pour la province” a-t-il martelé avec insistance “pour un Nord-Ubangi prospère et émergent“.

Seti Yale Kete se montre très déterminé à donner les meilleurs de lui même si la donne ne souriait pas en sa faveur le 12 juillet prochain.

“Je suis candidat à l’élection attendue au Nord-Ubangi, je m’y engage déjà et même si cette élection ne sera pas en ma faveur, chose que je ne souhaite pas, je serai toujours attentif aux problèmes de la population pour qu’ensemble, nous puissons lutter contre les fléaux qui minent le Nord-Ubangi afin d’y apporter des solutions”.

Il faut noter que les participants à cette conférence ont salué l’initiative et invitent d’autres candidats à s’illustrer dans ce même exercice devant la crème intellectuelle de la province au lieu d’attendre seulement se présenter à l’assemblée provinciale, cadre choisi pour la présentation des projets de sociétés.

DUTIMO DIDA