RDC/FMI : Le FMI approuve le financement d’un programme de 3 ans à hauteur de 1,5 milliards USD avec la RDC

Après une longue série des négociations avec les autorités congolaises, le Fonds Monétaire International accepte finalement d’accorder un crédit au programme des réformes économiques majeurs envisagés par la République Démocratique du Congo.

Il s’agit d’une approbation octroyant une facilité élargie de crédit à hauteur de 1,5 milliards USD dont devra bénéficier le gouvernement congolais afin de mettre en place son programme de gouvernance.

La nouvelle qui est tombée ce jeudi 15 juillet 2021 à l’issue de l’ultime conseil d’administration du FMI est un soulagement pour le régime Tshisekedi.

Le Premier ministre, Jean Michel Sama Lukonde n’a pas hésité à exprimer sa joie. Dans une réaction à chaud sur son compte twitter, le Premier ministre se dit ” très heureux ” et parle déjà d’une ” belle avancée ” dans le cadre d’appui aux réformes amorcées par le gouvernement et l’amélioration des conditions de vie de la population qui, du reste, demeure une ” priorité ” pour le gouvernement congolais.

Précisons qu’il a fallu au gouvernement congolais d’opérer plusieurs réglages pour convaincre le FMI. Parmi ces réglages figure la restructuration des instances de la Banque Centrale du Congo, le dernier verrou qui a récemment sauté avec la nomination du conseil d’administration de la BCC.

Il sied de noter que la coopération entre le FMI et la RDC avait été sollicitée par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, dès son accession au pouvoir en janvier 2019.

Rappelons, par ailleurs, que la RDC avait déjà signé deux programmes avec le FMI, en 2002 et 2009. Les autorités congolaises du régime passé avaient décidé d’interrompre unilatéralement le deuxième programme au profit du contrat chinois avec le programme de ” Cinq chantiers de la République “.

Emmanuel MOMOTOY