RDC : Jean Marc Kabund aux arrêts

Sans surprise, Jean Marc Kabund-a-kabund, Président du parti politique Alliance pour le Changement, est placé sous mandat et transféré au Centre Pénitentiaire de Rééducation de Kinshasa (CPRK), ex prison centrale de Makala.

Une arrestation qui intervient juste après son audition de ce mardi 09 août 2022 au Parquet Général la Cour de cassation à Kinshasa. Il a été conduit par un cortège de la police nationale congolaise jusqu’à la prison centrale. Ses avocats et ses proches dénoncent le non-respect de la procédure.

“La procédure demande à ce que l’instruction du parquet se termine et puis on l’invite à l’Assemblée nationale. Mais ils n’ont pas respecté la procédure, aujourd’hui après l’audition ils l’ont placé sous mandat d’arrêt provisoire malgré ses immunités”, a dénoncé Me Henriette Bongwalanga, avocate de Kabund.

Jean Marc Kabund est-il victime de ses propos contre le régime de Tshisekedi? En tout cas, l’ex président de l’UDPS avait fait une sortie médiatique fracassante critiquant farouchement la gestion de Félix-Antoine Tshisekedi à la tête du pays. Des propos qualifiés d’injurieux, de nature à alarmer la population et à porter atteinte à l’honneur dû aux institutions publiques et à la dignité du Chef de l’Etat.

Comme Vital Kamhere hier, François Beya et bien d’autres encore, aujourd’hui Jean Marc Kabund est placé en détention dite “provisoire” à l’ex prison de Makala, le régime Tshisekedi mange-t-il ses propres fils ou s’agit-il d’une simple stratégie politique? Les jours avenirs seront riche en rebondissements d’autant plus que l’ex président intérimaire du parti au pouvoir n’a cessé de réclamer un procès pour dire tout haut sa part de ” vérité sur la gestion du pays” par l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS).

A lire aussiAssemblée nationale : ouverture d’une action disciplinaire à charge de l’honorable Jean-Marc Kabund!

Emmanuel MOMOTOY