Assemblée nationale : ouverture d’une action disciplinaire à charge de l’honorable Jean-Marc Kabund!

La sortie médiatique fracassante de Jean-Marc Kabund contre le Chef de l’État suscite des réactions tant positives que négatives au sein de la classe politique congolaise. La dernière en date, cest celle du bureau de l’Assemblée nationale qui vient d’ouvrir une “action disciplinaire” contre l’ancien premier Vice-président de la chambre basse du parlement.

Le bureau de l’Assemblée nationale dit désapprouver et condamne avec fermeté les propos jugés indignes de Jean-Marc Kabund-a-kabund. Cet acte constitue, pour ce bureau, une infraction d’outrage au Chef de l’État et devrait interpeller les autorités judiciaires compétentes.

A travers son communiqué officiel n°27/AN/RAPP/JLL/SECAB/BDL/SO-Mars 2022, le bureau de l’Assemblée nationale fait savoir que l’honorable Jean-Marc Kabund a violé le devoir de réserve auquel il est astreint comme ancien premier Vice-président de l’Assemblée nationale doublé de la qualité du président ad intérim d’un parti politique important au sein de la majorité parlementaire, Union pour la démocratie et le Progrès Social (UDPS).

Par ailleurs, le bureau de l’Assemblée nationale précise que nulle part, un plan de glissement de 2 ans n’a été concédé, si ce n’est que dans la fantasmagorie de l’honorable Jean-Marc Kabund.

Cela étant, ce bureau estime que le comportement de Jean-Marc Kabund porte atteinte au sens élevé du mandat représentatif et à la dignité des élus légitimes du peuple congolais. Ainsi, un dossier judiciaire est ouvert dès ce jour à sa charge.

Didier MONDO