Nord-Ubangi : les compagnies de téléphonie mobile butées au problème de connexion au réseau à Gbadolite

Après le réseau Airtel le lundi 2 mai, c’est celui de Vodacom qui emboîte le pas ce samedi 7 mai. Les abonnés de la ville se trouvent dans le grand désarroi et s’inquiètent du réseau Orange, jusque là l’unique opérateur de télécommunication qui continue à fonctionner en bonne et due forme.

C’est depuis le matin du lundi 2 mai que les abonnés de l’opérateur de télécommunication Airtel ont constaté l’absence du réseau sur leurs portables, pourtant il est le plus utilisé pour la connexion à Internet suite à sa stabilité et vitesse.

Contacté par liberatenews.info, son manager explique qu’il s’agit d’une pièce mère dénommée “B Wisi” qui est en panne. La direction générale a été saisie de la situation et avait déjà délivré la nouvelle pièce, mais elle est bloquée à Kinshasa faute de vol.

Le même scénario a repris encore ce samedi 7 mai mais cette fois-ci c’est le réseau Vodacom. Les abonnés de ce réseau se sont réveillés sans communication et cela presque toute la journée. Les sources proches de cette compagnie indiquent que les équipements n’ont aucun problème à Gbadolite mais ce désagrément serait du côté de la direction générale à Kinshasa. Toutes les manœuvres opérées par les techniciens maintenaciers de Gbadolite, le matin de samedi pour atteindre Kinshasa dans le but d’en savoir plus sur ce qui se passe, n’ont pas abouti car, disent-elles, aucun de leur appel n’a été réceptionné.

Une pilule très amère à boire pour les utilisateurs de téléphonie mobile à Gbadolite qui ne savent pas à quel saint se vouer. Tous les internautes affluent les cyber café et des maisons Wi-Fi locaux pour se connecter soit au réseau Orange, l’unique opérateur encore opérationnel pour se communiquer et au besoin se connecter. Combien de temps résisterait Orange à Gbadolite ? Les jours à venir nous en dira plus.

Ange NDANYO