Nord-Ubangi : Lancement de la coalition “délivrons le Nord-Ubangi “, DNU à Gbadolite

Les forces sociales et politiques, organisatrices de la marche pacifique du 16 Décembre dernier ne désarment pas. Elles se disent déterminer en finir avec la gestion peu orthodoxe du gouverneur démissionnaire Izato Nzege.

Pour renforcer leurs actions visant à empêcher les manœuvres politiciennes de ce dernier qui tente encore et toujours regagner les affaires en dépit de sa démission, elles ont créé une plateforme de lutte commune dénommée ” Délivrons le Nord-Ubangi ” DNU en sigle.

La décision mettant en place cette coalition est prise à l’issue d’une assemblée générale extraordinaire organisée ce mercredi 19 janvier à Gbadolite par les représentants des partis politiques et structure sociales à savoir UDPS, MLC, MSC, UNC, M14, GDK et la coordination provinciale de l’Union Sacrée pour la Nation (USN).

Aussitôt créée, la coalition ” délivrons le Nord-Ubangi ” a produit un communiqué de presse lu par Trésor Tomene du M14, pour non seulement fixer l’opinion, mais aussi faire une mise au point allant dans le sens de s’opposer au retour de Monsieur Izato Nzege Koloke comme Gouverneur du Nord-Ubangi.

“Nous considérons que l’arrêté pris irrégulièrement et annoncé par le cabinet de Monsieur Izato Nzege au sujet des mesures restrictives de liberté au nom de la pandémie à COVID-19 constitue un ballon d’essai et une provocation à l’endroit de la population qui tient à marcher pacifiquement pour soutenir les confessions religieuses dans leur déclaration adressée au chef de l’État. Par ailleurs, nous demandons à la Police nationale congolaise de mettre un terme à des intimidations à travers des communiqués visiblement inspirés par Izato Nzege dans le seul but d’intimer la population, la police étant apolitique, doit mettre à l’écart des manipulations d’Izato Nzege et prendre plutôt des dispositions pour encadrer la marche pacifique qui aura lieu Mercredi 26 janvier prochain conformément au programme qui sera incessamment communiqué “, peut-on dans ce tout premier communiqué de DNU.

Il faut signaler que depuis la démission volontaire du gouverneur Izato Nzege Koloke, le 7 Décembre 2021, jusqu’à ce jour il s’observe une sorte de crise inédite à la tête de la province du Nord-Ubangi. Et depuis lors, des actions opposées à son retour se multiplient par les forces socio-politiques et les confessions religieuses ont tiré la conséquence en demandant au Chef de l’État d’aligner le Nord-Ubangi sur la liste des provinces qui doivent organiser prochainement l’élection des gouverneurs.

DUTIMO DIDA