PPRD : Vague des départs de ses caciques, Joseph Kokonyangi charge Ramazani Shadary!

Le front commun pour le Congo (FCC) assiste ces derniers temps à une transhumance politique de ses membres, jadis connus comme des caciques. Des départs qui, selon Kokonyangi seraient dus à la mauvaise gouvernance d’Emmanuel Ramazani Shadary, secrétaire général permanent de PPRD, parti cher à Joseph Kabila.

Joseph Kokonyangi charge celui qu’on surnomme “Coup sur coup” de n’avoir pas été en mesure de maîtriser ses troupes. Sa mauvaise gouvernance a favorisé le départ de quelques ténors du PPRD.

L’élu du territoire de Pangi tient le secrétaire permanent de la formation politique phare du FCC pour responsable de l’exode de ses cadres qui surprend plus d’un Congolais.

Dans une vidéo qui circule sur la toile, Joseph Kokonyangi a qualifié d’échec la gestion de celui qu’il appelle frère et ami.

… C’est mon frère, c’est mon ami. Shadary, lui, je peux le citer, il a échoué. Tout le monde est parti “, s’est-il tristement exclamé.

Cependant, le ministre honoraire de l’Urbanisme et habitat assure que seul Joseph Kabila est le socle de la résistance du FCC. “Ce qui nous convainc, c’est la sagesse de Kabila“, a-t-il lâché.

Pour rappel, plusieurs cadres du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) en l’occurrence Adolphe Lumanu, Théophile Mbemba, Évariste Boshab ont abandonné le navire pour rejoindre l’Union sacrée de la nation.

Didier MONDO