Nord-Ubangi : L’Assemblée provinciale propose au Chef de l’Etat la déchéance immédiate du gouverneur Izato Nzege pour détournement des deniers publics

Avec une principale et unique recommandation de “destitution immédiate” de Nzege Koloke pour détournement des deniers publics, les élus provinciaux du Nord-Ubangi ont mis en application l’article 153 de leur reglèment intérieur en mettant le gouverneur de province à la disposotion du Président de la République.

Le sort du Gouverneur du Nord-Ubangi a fini par être scellé ce samedi 20 novembre à l’issue d’un vote à l’unanimité du Rapport circonstancié à adresser au Chef de l’État. Ce dernier dispose de 30 jours pour recourir à une ordonnance mettant fin au règne du Gouverneur Izato Nzege conformément à la recommandation lui soumise par les élus provinciaux du Nord-Ubangi :

” Nous demandons au Président de la République de prendre une ordonnance, en destituant le Gouverneur du Nord-Ubangi, Monsieur Izato Nzege Koloke de ses fonctions de Gouverneur de province et ce conformément à l’article 28 bis alinéa 1 de la loi N° 13 /008 du 22 Janvier 2013 modifiant et complétant la loi du 08 /012 du 31 Juillet 2008 portant principes fondamentaux relatifs à la libre Administration des Provinces en RDC “

Le rapport soumis à l’intention de Chef de l’État a énuméré toute une litanie des faits qui ont poussé les députés provinciaux à prendre la décision de déchoir le Chef de L’Exécutif provincial.

Il est principalement reproché, outre son outrage à la plénière du mercredi 17 novembre consacrée à son interpellation initiée contre lui par l’honorable Achille Kwangbo Guda, des faits calqués sur :

  • La megestion et l’incompétence d’administrer la province ;
  • Le détournement à ciel ouvert des deniers publics sans en être inquiété plongeant la province dans une situation incalculable et irréparable ;
  • L’absentéisme sans motif valable et dont les retombées de son déplacement plongent toute la population dans la désolation ;
  • L’Absence des résultats des réalisations de fonds que lui rétrocède régulièrement le pouvoir de Kinshasa pour le bien – être de sa population abandonnée à son triste sort, etc.

Notons que ce rapport dont la teneur a été présenté à la plénière du jour est rédigé par le bureau conformément à l’article 153 du règlement intérieur de l’Assemblée Provinciale du Nord Ubangi. Et c’est suite à l’absence du gouverneur Izato Nzege à la plénière consacrée à son interpellation du 17 novembre dernier.

Reste à savoir la suite que va réserver le destinataire dudit Rapport circonstancié, le Président de la République, pour sceller le sort du gouverneur Izato Nzege Koloke.

DUTIMO DIDA