Sud-Ubangi : Regain de violence dans le territoire de Kungu, “La voix sans bouche” déplore 8 morts et 50 maisons incendiées !

La résurgence du conflit foncier opposant les habitants de Bonduma territoire de Gemena et Ngbanda territoire de Kungu fait entrer sur scène l’utilisation d’armes à feu.

Ce lundi 12 octobre 2021, les affrontements entre les deux parties en conflit ont causé des décès et blessés graves. Le bilan jusque-là reste mitigé.

L’organisation de défense des droits humains basée à Kungu, “La voix sans bouche” parle de 8 morts dont une femme et un jeune homme décapité et la tête de celui-ci emportée.

L’administrateur du territoire de Kungu, Jean Pierre ELONGO, présente pour sa part un bilan de 13 morts en l’espace de 3 jours d’affrontements.

Par ailleurs, ces violents affrontements ont également fait plusieurs blessés de part et d’autre et une cinquantaine de maisons incendiées dont un établissement scolaire.

S’appuyant sur les pratiques fétichistes en vogue dans le coin, la Société civile du territoire de Kungu craint des nouveaux affrontements dans l’avenir entre les deux parties en conflit.

La réaction des autorités provinciales restent encore en attente sur ce conflit foncier datant de 1982 et qui refait surface depuis 6 ans déjà.

Emmanuel MOMOTOY