Justice : Mandat de comparution émis à Augustin Matata Ponyo

L’affaire de détournement des fonds alloués au projet du Parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo continue à peser sur l’ex-premier ministre Augustin Matata Ponyo. Il est attendu au Parquet général près la cour constitutionnelle ce mercredi 12 juillet 2023.

C’est un mandat de comparution émis par le procureur général près la cour constitutionnelle Jean Paul Mukolo Nkokesha.

” Nous (…) mandons au Sieur Matata Ponyo Mapon (…) de comparaître devant nous, en notre cabinet, à Kinshasa/Gombe le mercredi 12 juillet 2023 à 11heures précises pour y être attendu sur des faits infractionnels à lui imputés”, lit-on dans ce mandat de comparution.

Par ailleurs, l’officier du ministère public fait savoir à Matata Ponyo que faute de se présenter, il y sera contraint conformément à la loi.

Il sied de noter que dans un communiqué publié le lundi 16 mai 2022, l’Inspection Générale des Finances (IGF) avait certifié que l’homme de cravate rouge est bel et bien l’auteur intellectuel dudit détournement.

Traduit en justice, la cour constitutionnelle s’était déclarée incompétente à juger l’ex-premier ministre.

La suite nous en dira plus.

Mondo Gbado