Guerre en Ukraine : le président Vladimir Poutine annonce un cessez-le-feu le 6 et 7 janvier

C’est pour la toute première fois depuis le début de la guerre contre l’Ukraine que le président russe Vladimir Poutine prenne la décision de cesser les hostilités. Une décision temporaire qui sera observée le 6 et le 7 janvier à l’occasion du Noël Orthodoxe.

La demande de cessez-le-feu a été formulée par le leader de l’Église orthodoxe, le patriarche Kirill. Sa demande a été entendu par Vladimir Poutine, qui avait été également exhorté à mettre en place un cessez-le-feu unilatéral par le président turc, Recep Tayyip Erdogan, lequel, depuis le début du conflit, s’est plusieurs fois posé en médiateur entre les deux parties.

” En tenant compte de l’appel de sa sainteté, le patriarche Kirill, j’ordonne au ministre de la Défense de la Fédération de Russie d’introduire de 12 heures, le 6 janvier, à 24 heures, le 7 janvier, un cessez-le-feu sur toute la ligne de contact entre les parties en Ukraine. Étant donné qu’un grand nombre de citoyens professant l’orthodoxie vivent dans les zones de combat, nous appelons la partie ukrainienne à déclarer un cessez-le-feu et à leur donner la possibilité d’assister aux offices la veille de Noël, ainsi que le jour de la Nativité de Christ”, a déclaré Vladimir Poutine.

Du côté ukrainien, le décret de Kremlin ne semble pas trouver un écho favorable. Le quotidien russe “Kommersant” renseigne que le conseiller du chef de l’administration présidentielle ukrainienne, Mikhaïlo Podoliak, a qualifié cette initiative de Moscou de piège et d’élément de propagande.

Pour rappel, le 24 février 2022, la Russie a déclenché son attaque sur l’Ukraine, tentant de s’emparer de la capitale Kiev dans une offensive éclair. Mais les forces ukrainiennes ont opposé une résistance farouche, obligeant les troupes russes à la retraite et déplaçant les combats vers l’Est du pays, et le Sud.

Didier Mondo