Nord-Ubangi : des graves inondations à Kambo (Gbadolite), le député provincial Achille Kwangbo vole au secours des sinistrés

Victime de la catastrophe naturelle il y a de cela une semaine, la population du quartier Kambo dans la commune de Nganza à Gbadolite, est excédée du débordement de la rivière Ubangi. Leur cri d’alarme via le bourgmestre Raphaël Azuda a retenti aux oreilles de l’élu provincial de la ville de Gbadolite. Achile Kwangbo Guda n’a pas hésité à y répondre favorablement en apportant son secours.

Bien que absent de la ville, le député provincial, élu pour le compte du regroupement Zaïre à Gbadolite, a dépêché ce lundi 26 septembre dernier une équipe pour évaluer la situation consécutivement au rapport du bourgmestre sur les besoins prioritaires.

Achille Kwangbo leur a offert des bâches pouvant permettre la délocalisation momentanée de l’école primaire (EP BAMA), inondée des eaux de la rivière Ubangi. Cette école accueille plus de sept cents élèves autochtones et réfugiés centrafricains.Ce geste est fait dans le but de permettre aux enfants de reprendre le chemin de l’école afin éviter une année blanche dans le coin.

Ce n’est pas tout. Achille Kwangbo Guda a également songé aux ménages en leur offrant les non-vivres pour soulager tant soit peu leur souffrance.

Benjamin Abezo, conseiller de l’honorable Achille Kwangbo et chef de la délégation délégation envoyée sur terrain, en a profité pour récolter certains désidératas de la population autochtone envie d’en faire écho à leur élu et au besoin constituer un rapport parlementaire pour la prochaine rentrée prévue à la fin du mois en cours.

Pour sa part, le Bourgmestre de la commune de Nganza tout en saluant la rapidité avec laquelle cet élu a réagi au cri d’alarme de sa population, a rassuré qu’un hangar sera au plus vite construit pour permettre aux enfants de réprendre le chemin de l’école.

Raphaël Azuda a cependant évoqué le manque des produits pharmaceutiques dans ce quartier qui fait face aux inondations à grande échelle comme ce fut le cas en 2019. Ce dernier reste persuadé que les maladies d’origine hydrique ne sont pas à exclure en ce moment où les matières fécales pataugent sur les eaux, des tombes et les installations sanitaires entièrement submergées.

Les bénéficiaires de ce don, réfugiés et autochtones n’ont pas manqué des mots forts pour remercier l’honorable Achille Kwangbo Guda qui se trouve être la première personne à répondre à leur SOS. Ces derniers ont aussi ému le souhait de voir d’autres organisations leur venir en aide car cette inondation ne fait que commencer.

Le quartier Kambo est l’un des quartiers de la commune urbano-rurale de Nganza, situé le long de la rivière Ubangi à 17 km du centre ville de Gbadolite, chef-lieu de la province du Nord-Ubangi. Il héberge plus de sept mille réfugiés centrafricains.

Ange NDANYO