RDC : François Beya devant la barre !

Le procès de l’ancien Conseiller spécial en matière de sécurité du président de la République, Félix Tshisekedi, François Beya, s’est ouvert en audience foraine le vendredi 03 juin à la prison centrale de Makala. Une audience à huis-clos, sans presse et non retransmise sur la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC).

Cette première audience à la Haute cour militaire siégeant en audience foraine n’a duré que 35 minutes. Le tout s’est arrondi non seulement au tour de l’identification des prévenus parmi lesquels François Beya, mais aussi des trois exceptions soulevées par les avocats de François Beya et ses co-accusés.

Premièrement, le temps insuffisant accordé aux avocats de lire les notes et Procès-verbaux. Deuxièmement, la réponse expresse de la Cour sur la demande de liberté provisoire suite à l’arrestation irrégulière de François Beya et son transfèrement à la prison centrale de Makala par l’Agence nationale de renseignements (ANR) sans passer par le parquet. Et troisièmement, la médiatisation du procès.

Ses avocats ont introduit une demande de liberté provisoire. Tandis que le Collectif Free François Beya réitère sa demande d’un procès télévisé.

Le peuple veut savoir la vérité“, a insisté Victor Tesongo, l’un des leaders du collectif.

La prochaine audience est fixée le vendredi 10 juin prochain. Reste à savoir si la requête du Collectif Free Beya sera prise en compte pour un procès télévisé.

Il sied de noter que François Beya est officiellement poursuivi pour “complot contre la personne du Chef de l’État, injures, incitation des militaires à l’indiscipline“.

Emmanuel MOMOTOY