Nord-Ubangi : La mort d’une adolescente de 16 ans, tuée et mutilée par son copain, suscite de l’effroi à Businga

La cité de Businga est en émoi après la mort d’une adolescente de 16 ans des suites d’un assassinat présumé par un de ses copains qu’elle entretenait.

C’est une affaire de rivalité entre deux prétendants disputant la fille qui tourne en meurtre. La scène s’est déroulée ce mercredi 02 février 2022 à la cité de Businga, située à 140 Km de la ville de Gbadolite, chef-lieu de la province du Nord-Ubangi.

L’adolescente s’appelait Martinie Sebutu. Agée de 16 ans, elle est “décédée la nuit du mercredi 02 février après avoir été poignardée à plusieurs coups de couteau“. C’est ce qu’a annoncé la société civile locale.

Le corps de Martinie Sebutu a été découvert dans une parcelle où elle habitait dans la cité de Businga. La victime a été cruellement poignardée puis mutilée par son premier copain, l’un de ses deux amants qui l’aurait surprise en plein ébat avec son rival. Ce dernier étant en fuite, le bourreau, son premier copain, dont l’identité n’a pas été révélée a décidé d’en finir avec la fille avec des coups de poignard jusqu’à lui arracher ensuite son organe génital.

Dans une intervention à la Radio-Liberté/Gbadolite, le président de la société civile locale, Faustin Batimo affirme qu’en plus des actes de mutilation, la maison dans laquelle habitait la fille est réduite en scène par le même présumé auteur du meurtre. Et que ce dernier est en cavale depuis son forfait.

La mort de Martinie Sebutu suscite des vives réactions dans la cité de Businga où les habitants particulièrement les femmes réclament des sanctions sévères contre l’auteur présumé de ces actes barbares. Et les forces de l’ordre sont invitées à lancer la traque de ce dernier.

Emmanuel MOMOTOY

1 Rétrolien / Ping

  1. RDC : Urgence d’une loi sur les violences conjugales - Blog Du Citoyen

Les commentaires sont fermés.