RDC : Clôture de la conférence des gouverneurs, encore des recommandations fleuves!

Clôturée par le Chef de l’État, la 8ème session de la Conférence des gouverneurs des provinces s’est achevée sur fond des tensions politiques. Les invités – les présidents des assemblées provinciales- ont claqué la porte.

Comme à l’ouverture, des allocutions ont été prononcées par le gouverneur de la Tshuapa, Pancras Bongo, au nom de tous les gouverneurs, du Vice-premier ministre de l’Intérieur, du Premier ministre et enfin du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi.

Ce dernier a salué le “point de rupture” qui donne facilement accès aux résultats, alors que l’acte politique posé par les présidents des assemblées provinciales en contestation de la protection des gouverneurs déchus en dit autre chose!

Une satisfaction qui l’a poussé à faire mention de 10 millions de dollars qui vont être disponibilisés pour chacun des 145 territoires dans le cadre de son programme de développement à la base. La nouvelle a suscité la clameur des gouverneurs des provinces qui avaient, sans un projet ni programme, sollicité un montant de 2 millions de dollars par province pour, disent-ils, amorcer “des actions à impact visible” du Chef de l’État !

Il faut signaler que le Président de la République a invité le gouvernement à ôter tous les obstacles qui nuisent l’approvisionnement financier des Provinces, avant d’instruire le premier ministre à assurer régulièrement de manière équitable la rétrocession aux provinces.

Il a également demandé aux gouvernements provinciaux de mettre en place des systèmes intégrés des finances publiques de sorte à automatiser les chaînes des recettes et des dépenses et ainsi informatiser les imprimés de valeur.

Tout en souhaitant des évaluations à mi-parcours dans un écart réduit des résolutions adoptées, Félix-Antoine Tshisekedi fixe la prochaine 9ème session à Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur, au 1er semestre de 2022.

Emmanuel MOMOTOY