Désignation du président de la CENI : Jean Pierre Bemba exhorte les confessions religieuses “à se surpasser”

Alors qu’il s’est très souvent montré discret depuis son retour au pays, le Président du Mouvement de Libération du Congo, Jean Pierre Bemba Gombo, brise le silence et appelle à un sursaut patriotique pour la désignation de nouveaux animateurs de la Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI.

Dans un communiqué publié à Kinshasa le 04 octobre 2021 le Présent du MLC dit s’appuyer sur ” la persistance des divergences entre les confessions religieuses sur la désignation du Président de la CENI et le rôle combien déterminant que joue ce dernier dans le processus” pour son appel patriotique à l’endroit de pères spirituels.

J’exhorte les confessions religieuses à maintenir leur rôle de l’église au milieu du village, pour garantir au pays, à travers leur choix, la sauvegarde de la paix, de l’unité et de la Concorde nationale” a souligné le Président du MLC.

Jean Pierre Bemba Gombo estime pur sa part que ” les crises post électorales sont à la base du retard ” qu’accuse les pays africains sont la RDC pour le développement.

Ce dernier affirme en outre que les élections démocratiques, transparentes et inclusives constituent le socle de développement économique et social que la République Démocratique du Congo devra atteindre pour le bien-être de la population.

Et la clé de voûte demeure le choix des animateurs qui devraient sans doute piloter un processus électoral voulu démocratique et transparente. C’est pourquoi, Jean Pierre Bemba “implore les confessions religieuses à se surpasser et mettre à profit les dernières 72 accordées par le Président de l’Assemblée nationale en vue de designer par consensus le futur président de la CENI” Fin de citation.

Emmanuel MOMOTOY