ESU/UNIGBA : Confusion totale dans l’administration de l’Université de Gbadolite ! (Romain Zimango Ngama)

Dans une interview exclusive accordée à Liberate News ce dimanche 8 août 2021 , le nouveau Recteur de l’Université de Gbadolite Romain Zimango Ngama peint un tableau sombre de la gestion de cette institution. A cœur ouvert, le professeur Romain Zimango Ngama, successeur du professeur Jean Paul Ngbolua, aborde un aspect particulier,  celui de l’administration de l’Université de Gbadolite, UNIGBA.

Liberate News : Professeur Romain Zimango Ngama , bonjour? C’est pour le compte de Liberate News , un média en ligne basé à Gbadolite, que nous vous approchons pour cette interview. Voudriez-vous bien répondre à nos questions en rapport avec l’Université dont la charge vous est confiée ? 

Romain Zimango Ngama : Bonjour Monsieur le journaliste, je suis à votre disposition.

Liberate News : Monsieur le professeur, vous venez de prendre vos nouvelles fonctions de Recteur de l’Université de Gbadolite, quelle lecture faites-vous de la situation actuelle de cette université notamment sur le plan administratif ?

RZN : Merci pour l’occasion que vous m’offrez. Par rapport à votre question, j’ai trouvé une situation très confuse sur le plan administratif à l’Université de Gbadolite. Administrativement parlant, il s’est passé du méli-mélo dans beaucoup des choses. Des graves irrégularités dénichées ça et là. On ne sait qui engageait l’institution depuis tout le temps d’absences du Recteur professeur Ngbolua dans la ville . Je ne sais qui décidait à sa place ! Est – ce l’Académique ? , le Secrétaire Général Administratif ? , l’Administrateur du Budget ? Le Directeur du Cabinet voire les assistants ? En tout cas , une confusion totale y a régné de ce côté là à l’Université de Gbadolite . Je suis même tombé sur un document délivré au Directeur du Cabinet du Recteur pour assurer l’intérim du Recteur, ce qui est impensable et qui ne doit pas être fait selon les instructions qui régissent l’enseignement supérieur et universitaire en Republique Démocratique du Congo.

Liberate News : Monsieur le Recteur, qu’est ce qu’on peut retenir du point de vue académique alors?

RZN : Toujours la confusion notamment dans les dossiers de plusieurs assistants. Monsieur le journaliste , je suis tombé sur plusieurs dossiers des assistants non conformes aux exigences et cela m’a poussé à prendre une décision rapportant la nomination d’une cinquantaine d’assistants dont leurs dossiers ne sont pas en règles de conformité telles que recommandées dans le Vade Mecum de l’ESU. Il y a même de ceux là , nommés assistants sans soubassement alors qu’ils ont longtemps presté comme assistants et c’est au cours du contrôle enclenché que les uns ont constitué et ont déposé leurs dossiers!

Liberate News : Dans ce cas, comment appréciez-vous le niveau de l’Enseignement à l’UNIGBA ? 

RZN : Oui , je reconnais l’implication des certains Assistants et Chefs de travaux qui ont donné les meilleurs d’eux-mêmes et les cours ont été assurés , il y a lieu de les encourager. Mais hélas ! je regrette le sort de bon nombre de professeurs qui sont élagués sur le listing de paie de l’Université pour des raisons non élucidées alors que l’Université disposait d’une dizaine de professeurs à temps plein. Dommage que les relations humaines n’ont pas été entretenues à telle mesure qu’on a actuellement cinq professeurs sur le listing de paie et cela au détriment de l’institution. Ce qui n’est pas normal pour une université.

Liberate News : Cher professeur, aviez-vous pris des dispositions pour que ces professeurs puissent rentrer dans leurs droits ? 

RZN : Il faut rapidement corriger cette situation. Je vais le faire pour une université censée être en ordre et les professeurs élagués sur le listing, les efforts sont en train d’être conjugué pour permettre leur réintégration.

Liberate News : Nous sommes à la fin de cette interview, quel est alors votre plan d’action pour l’UNIGBA ?

RZN : Mon plan d’action vise le redressement de l’institution. En claire , il faut seulement entretenir les relations humaines et l’université ira de l’avant. Toutefois, je promets la réparation de plusieurs méfaits qui reposent notamment sur la réhabilitation des Enseignants marginalisés et sanctionnés arbitrairement . J’envisage la tenue imminente des deux journées de réflexion sur l’Université de Gbadolite. Avec un peu d’expériences que j’ai, je projette organiser du 30 au 31 août prochain, deux journées de réflexion axées sur le thème ” université et son environnement “. Cela permettra de se faire une idée globale sur les missions de l’université et le cas échéant l’UNIGBA.

Liberate News : Monsieur le Recteur, nous vous remercions pour le temps nous accorder.

RZN : C’est plutôt à moi de vous remercier pour cette occasion offerte.

Réalisée par DUTIMO DIDA