RDC : Insécurité à l’Est, la SADC décide le déploiement de ses troupes

Il ne fait l’ombre d’aucun doute que les forces régionales des États d’Afrique de l’Est ( EAC) déployées à l’Est de la République démocratique du Congo ne sont pas en mesure de traquer les rebelles de M23. Ainsi, la RDC tend la main à la Communauté de développement de l’Afrique Australe ( SADC).

Il s’est ouvert ce lundi 8 mai 2022 à Windhoek, en Namibie le sommet extraordinaire de la SADC sur la situation sécuritaire à l’Est de la RDC. Il est décidé pour cette première journée, le déploiement prochain des forces de la SADC.

” Je pense que la grande annonce se trouve dans le communiqué final de ce sommet des États de la SADC : le sommet a approuvé le déploiement de la force de la SADC dans le cadre de la force en attente de la SADC comme pour soutenir la RDC afin de restaurer la paix et la sécurité à l’Est. Donc c’est clair que la SADC s’engage militairement sur le terrain et va déployer incessamment une force”, a affirmé le ministre congolais des affaires étrangères, Christophe Lutundula.

A lui de préciser :

” La SADC a recommandé que la RDC réunisse toutes les conditions requises pour un sommet de coordination de tous les intervenants et tous les acteurs internationaux sur le terrain afin d’arriver à une action efficace et harmonisée”.

 Par ailleurs, il est à noter que la SADC a lancé des processus en vue de la convocation d’un sommet tripartite de la Communauté de l’Afrique de l’Est, de la Conférence internationale pour la Région des Grands Lacs et de la SADC plus la Communauté économique des États de l’Afrique centrale, avec la participation de l’Union africaine et des Nations unies en vue d’envisager une approche coordonnée dans le soutien à la RDC. Le secrétariat poursuit son engagement auprès de l’Union africaine en vue d’organiser cette importante réunion.

Mondo Gbado