Nord-Ubangi : mauvaise condition d’incarcération, un détenu succombe à la prison centrale de Gbadolite

Il s’agit d’un détenu âgé de plus au moins 35 ans, originaire de Bodangabo qui est décédé le vendredi 10 février suite d’une maladie qui le rongeait depuis sa cellule carserale.

Cet homme poursuivi pour meurtre présumé s’est éteint pendant qu’il suivait des soins à l’hôpital Général de référence de Gbadolite“, indiquent les sources pénitentiaires.

À ces sources d’ajouter : “Les conditions d’incarcération laissent à désirer depuis un certain temps dans la prison centrale de Gbadolite qui héberge plus de 100 incarcérés “.

Pour le cadre de concertation provincial de la société civile du Nord Ubangi, la ville de Gbadolite ne dispose d’aucune prison centrale construite par l’État pour l’hébergement des détenus et condamnés.

Gbadolite n’a pas une Prison centrale appropriée, nous avons plusieurs fois plaidé pour que l’État puisse doter la ville d’une prison digne mais sans succès jusque là. Les conditions dans lesquelles vivent les prisonniers sont inaccessibles. Une cellule de 10 sur 15 m carré héberge plus de 10 prisonniers, ce qui n’est pas toléré. Et par ce mot que nous disons que tous ceux qui y sont placés sont voués à la mort ” , a décrié Taima Zalo de la Société civile qui recommande à l’État de jouer pleinement son rôle face à cette situation qui devient de plus en alarmante à Gbadolite.

Notons que depuis belle lurette, la justice siège et héberge des détenus et condamnés dans des compartiments appartenant au collège présidentiel de Gbadolite. Pour le moment, cette école réclame son bâtiment occupé pour lui permettre de s’en servir.

DUTIMO DIDA