Nord-Ubangi : le PARRSA plie bagages

Le Projet d’Appui à la Réhabilitation et à la Relance du Secteur Agricole (PARRSA) fonds additionnel est arrivé officiellement au terme de son deuxième et dernier mandat ce mercredi 23 Mars 2022. À l’issue, tous ses biens meubles, matériels et bien d’autres outils et fournitures sont remis à la province du Nord-Ubangi.

C’est au cours d’une brève cérémonie confirmant la fin du mandat du PARSSA 2 tenue à Mobayi-Mbongo, à 25 kilomètres de Gbadolite que les biens ont été remis par une délégation mixte Ministère National de l’agriculture et PARRSA à l’inspection Provinciale de l’agriculture du Nord-Ubangi. Il s’agit notamment d’un bâtiment de 19 bureaux et une salle de réunion, des matériels roulants tels que motos, deux jeeps du type Land Cruiser , des fournitures des bureaux et autres équipements.

Nous sommes venus remettre à la province les biens achetés par PARRSA aux administrations provinciales de l’agriculture et cela fait partie des accords que le Pays (RDC) a signé avec la Banque Mondiale, lesquels ont prévu qu’une fois le projet est arrivé à son terme, qu’on remette les biens et équipements aux administrations provinciales de l’inspection de l’agriculture ” , a indiqué le chargé de passassion des marchés au sein du PARRSA, Jacques Geseli, venu de Kinshasa via la province de la Mongala.

Et d’ajouter : “le Projet d’Appui à la Réhabilitation et à la Relance du Secteur Agricole a existé dans le Nord-Ubangi depuis 2012 et a réhabilité des ouvrages d’art et de ponts, le projet a encadré les Agri-multiplicateurs, appuyé les inspections Provinciales de l’agriculture et autres ouvrages d’intérêt communautaires“, a-t-il fait savoir.

Il faut noter que le projet PARRSA a été très souvent critiqué dans le Nord-Ubangi du point de vue de son  exécution. Les gros de critiques ont porté sur l’impact même du projet jugé moins visible dans l’ensemble de la province, malgré le montant conséquent défalqué par la Banque Mondiale.

DUTIMO DIDA