RDC/CENI : Début du séminaire d’imprégnation  des membres de la CENI

Après leur prestation de serment et prise de fonction, les nouveaux membres de la CENI s’empreignent du travail de la centrale électorale pour une prise en charge holistique de leurs charges au sein du bureau.

Les travaux ont été ouverts ce vendredi 26 novembre au siège de la CENI par Dénis Kadima Kazadi. Ce séminaire dit de l’imprégnation de membres de la CENI s’attèle sur trois moments importants à savoir l’exposé sur l’imprégnation structurelle, les conférences sur les thématiques opérationnelles, sectorielles et transversales, puis la validation de données Issues des commissions.

Ronsard Malonda, le Secrétaire Exécutif National de la Commission Électoral National Indépendante affirme que le premier moment consacré à l’imprégnation structurelle aura une durée de 3 jours avant la poursuite des travaux qui iront jusqu’au dimanche 05 décembre prochain.

« (…) La deuxième partie commencera le lundi et sera consacrée à l’imprégnation thématiques, c’est à l’occasion que nous écouterons tour à tour des conférences thématiques, des exposés sur les thématiques opérationnelles transversales mais aussi des exposés sur les thématiques opérationnelles sectorielles et la troisième partie sera consacrée aux travaux en commissions et à la validation des résultats de ces travaux en commissions », a souligné Ronsard Malonda aux participants à ces assises.

Pour sa part, le Président de la CENI, estime que l’objectif de ce séminaire est de « permettre aux membres de la CENI d’appréhender les enjeux et les défis du processus électoral et d’adopter les grandes orientations pour la gestion de l’institution et l’organisation des futures opérations électorales ».

Le Président de la CENI note par ailleurs que le processus de la mise en place de la nouvelle équipe, qui devait légalement intervenir au mois de juin 2019, a connu un retard criant de 28 mois! C’est pourquoi il invite les membres de la CENI à s’impliquer activement pour baliser sans délai la suite du processus électoral en République Démocratique du Congo.

Pendant ce temps, le ” bloc patriotique” continue à appeler désespérément aux manifestations contre “la dépolitisation de la CENI“. Une marche est même prévue demain quant à ce avec comme point de chute le siège de la Commission Électoral National Indépendante.

Emmanuel MOMOTOY