RDC : Suppression des prélèvements RAM pour les téléphones 2G

La voix de la raison a-t-elle pris le dessus dans le dossier de Registre des Appareils Mobiles ? Le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde décide, au nom du gouvernement de la République, de supprimer cette taxe pour les téléphones de la 2e génération.

La décision du gouvernement a été décidé à l’issue du conseil des ministres de ce vendredi 22 octobre 2021 à Kinshasa. Le premier ministre affirme avoir reçu les rapports détaillés de la question orale avec débat adressée au ministre des PT-NTIC, Augustin Kibassa Maliba, au sujet des prélèvements sur le Registre des Appareils Mobiles (RAM).

Ce rapport aura convaincu le chef du gouvernement à prendre la décision de mettre fin à la perception du RAM pour les téléphones de deuxième génération, en attendant que le conseil des ministres approfondisse ce dossier.

C’est ce qu’indique le compte rendu du conseil des ministres signé par le porte-parole du gouvernement, et ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya.

En attendant l’approfondissement de cette question en conseil des ministres, le premier ministre, chef du gouvernement, a décidé de la suppression de cette perception pour tous les téléphones de 2ème génération (2G) qui concernent 75% des abonnés“, lit-on dans le compte-rendu du conseil des ministres.

Pour sa part, le ministre des PT-NTIC, Augustin Kibassa, est chargé de l’exécution de la décision du premier ministre dans le meilleur délai.

Rappelons que les députés nationaux avaient exigé la suppression pure et simple du Registre des Appareils Mobiles. Pour la quasi-totalité des élus du peuple, le RAM est une escroquerie de l’État.

Didier MONDO