Nord-Ubangi : Où est passé le fonds d’investissement octroyé par le gouvernement central ?

Les jours passent et rien ne se réalise au Nord-Ubangi depuis que le gouvernement central a octroyé à toutes les provinces de la RDC un fonds d’investissement uniforme. Devant ce silence presque total de l’Exécutif provincial, les rumeurs de détournement prennent une allure inquiètante.

Financé à la hauteur de plus ou moins 700 millions de FC équivalant à 350.000 USD, le fonds dit d’investissement est destiné aux travaux de réhabilitation d’infrastructures de base, affirme-t-on dans les couloirs du Ministère des Finances à Kinshasa.

Du côté de l’Assemblée provinciale du Nord-Ubangi, son président confirme l’information et précise même que le gouvernement central a accordé à toutes les provinces du pays le fonds dit “d’investissement” pour la réhabilitation des points chauds de leurs routes respectives.

” Il s’agit de fonds d’investissement. Toutes les provinces en ont bénéficié dont la notre aussi. Il me semble que le gouverneur n’est pas sur place; s’il revient, nous allons voir ce qu’il va faire avec ce fonds. Comment va-t-il l’affecter ” , a indiqué l’honorable Simon Gbalimo Mbedua.

D’ores et déjà, le Président de l’Assemblée provinciale met en garde et rappelle que son institution va faire son travail de contrôle.

” Nous, nous sommes les autorités de contrôle, nous avons dans nos attributions le contrôle et l’affection de tous les fonds qui arrivent au niveau de province. Donc nous leur laissons le temps de faire leur travail et le notre viendra par la suite. Mais comme ce sont des rumeurs, je crois que l’exécutif provincial est de bonne fois et ce fonds sera bien affecté pour pouvoir répondre aux besoins de la population” a conclu l’honorable président.

Contacté par votre média, le Chargé de communication du gouverneur de province Ernest Fila Bangato, confirme l’existence de ce fonds d’investissement dans le compte de la province et souligne qu’il n’y a aucun détournement ni envisagé ni réalisé. Ce dernier qualifie les rumeurs de ce présumé détournement de la haine tout simplement à l’endroit du gouverneur de province.

Pour Ernest Fila Bangato, les 350.000 USD dont il est question serviront essentiellement à la réhabilitation des points chauds de la RN24. Une planification est d’ailleurs en cours et le retour du gouverneur Izato Nzege dans les jours avenirs pourra éclaircir davantage le début et la période d’exécution des travaux. Toutefois, il note déjà deux obstacles majeurs à savoir l’absence d’engins appropriés et la saison de pluie qui pourraient ralentir les travaux.

Entre-temps, l’opinion s’interroge déjà sur la gestion de fonds alloué pour pallier à la misère de la population qui vit dans des conditions inhumaines et dégradantes .

Rédaction