Gbadolite : L’Office Congolais de Contrôle détruit des sacs de farines avariées

L’ officier du ministère Public a ordonné la destruction de ces denrées impropres à la consommation saisies au marché central de Gbadolite par des OPJ de l’Office Congolais de Contrôle OCC , Agence de Gbadolite .

Le mode opératoire choisi par la coordination urbaine de l’environnement et du développement durable de la Mairie de Gbadolite, sur demande de l’OCC, a été celui de jeter dans l’eau ces produits impropres à la consommation, a techniquement expliqué le chef d’Agence intérimaire de l’OCC/ Gbadolite , Jean – Christophe Sana Ngandakwe Gbabete .

Pour ce dernier, l’OCC n’a fait qu’à accomplir une de ses missions. Celle de contrôler techniquement les produits importés. Et le coup de filet réalisé concerne un lot des 24 sacs des farines avariées dans un dépôt appartenant à un opérateur économique de la place. Ce dernier est en caval et recherché par la justice suite à l’opération effectuée par l’OCC/Agence de Gbadolite.

<< L ‘ OCC a vidé les procédures et a obtenu l’autorisation de la justice en vue de detruire ces farines impropres à la consommation , pour le reste , le dossier judiciaire est déjà enclaché par le scellé apposé sur le dépôt où ont été interceptés ces produits avariés >> , a souligné le responsable de l’OCC/Agence de Gbadolite , Jean – Christophe Sana Ngandakwe Gbabete .

Le chef d’agence ai de l’Office Congolais de Contrôle/Gbadolite a par ailleurs appelé la population à la vigilance pour la consommation des produits manufacturés. << Même s’ils ont des bonnes dates, le problème c’est la conservation >> Fin de citation.

Les 24 sacs des farines avariées, pourtant en vente , ont été saisies le 29 mai dernier au marché central de la ville de Gbadolite.

DUTIMO DIDA