Transfèrement de 40% des recettes aux provinces : “Il revient aux Provinces de transférer, à leur tour, la quote part des ETD”

La problématique de la retenue à la source de 40% des recettes dues aux provinces et Entités Territoriales Décentralisées (ETD) a fait partie des préoccupations majeures des députés nationaux concernant le budget 2022.

Le Premier ministre Jean Michel Sama Lukonde Kyenge y revenu largement ce jeudi 18 novembre à l’Assemblée nationale dans le cadre de ses réponses aux préoccupations des élus nationaux à la suite de la présentation de son projet de loi des finances exercice 2022.

Pour le Premier ministre, la République Démocratique du Congo, est un pays en voie de développement qui doit mobiliser ses provinces. Ces dernières doivent s’impliquer d’avantage dans la mobilisation et le recouvrement des recettes à caractère national.

Cependant pour ce qui est de transfèrement, mieux de la retenue à la source de 40% de ces recettes par les provinces, Jean Michel Sama Lukonde estime que les Provinces devraient transférer, à leur tour, la quote-part réservée aux Entités Territoriales Décentralisées.

Le Premier ministre précise par ailleurs que son Gouvernement a transféré des crédits, au titre de fonctionnement et d’investissement aux provinces qui, à leur tour, ne le font pas du tout pour les ETD, piliers de développement de la RDC.

Rappelons que la Constitution de la RDC telle que modifiée à ce jour, a opté pour la décentralisation administrative et financière pour faire participer les citoyens aux décisions politiques et rapprocher l’administration des administrés et ainsi donner l’impulsion au développement du pays à partir de la base.

Emmanuel MOMOTOY