KINSHASA : Le cortège présidentiel attaqué dans la commune de Masina

A la matinée de ce jeudi 16 septembre, alors que le cortège présidentiel venait de quitter l’aéroport International de Ndjili pour se retourner au centre ville après avoir déposé le président de la République qui s’est envolé pour Lubumbashi dans le Haut Katanga, il s’est vu attaquer par des tirs des pierres à Masina, au niveau du quartier 3.

D’après les sources concordantes, ce sont visiblement les manifestants de mercredi dernier, mécontents du traitement leur infligé par les éléments de la Police Nationale Congolaise. Ils ont déchargé leur fureur en jetant des pierres sur le cortège du chef de l’État ce jeudi 16 septembre 2021 dans la commune de Masina au quartier 3 à Kinshasa.

Une colère ainsi exprimée suite à l’interdiction des autorités administratives et aux représailles de la Police Nationale Congolaise de la marche contre la politisation de la CENI.

“Les militaires à bord de ce cortège ainsi que les policiers dans les sous-ciat aux abords du boulevard Lumumba se sont mis à la poursuite de ces manifestants” renseigne le média en ligne critikinfo.net.

La marche interdite de la plateforme politique Lamuka continue d’effrayer la chronique sur la toile et divise même l’opinion publique.

Cette attitude affichée par cette population est donc l’une des retombées de cette marche qui a été fortement réprimée par les éléments de la police.

Il sied de noter que Félix Tshisekedi était de passage pour s’envoler à Lubumbashi où il a été pour assister aux obsèques de l’honorable Gabriel Kyungu wa Kumwanza.

Pour rappel, la coalition Lamuka dirigée par Martin Fayulu et Adolphe Muzito a tenue une marche mercredi 15 septembre pour dire non à la politisation de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) et au glissement pour la présidentielle de 2023.

Didier Mondo