Nord-Ubangi : Un nouvel afflux de réfugiés Centrafricains à Yakoma

Fuyant les tracasseries, pillages et dernières exactions perpétrées par le groupe rebelle de la Seleka, des sujets Centrafricains ont de nouveau traversé en RDC et se sont installés à Limasa, une localité riveraine située à environ 65 km de Yakoma centre, à 200 km de la ville de Gbadolite, chef-lieu de la province du Nord-Ubangi.

Des nouvelles traversées sur le sol congolais qui ont été signalées depuis mardi 10 janvier dernier par le Chef de groupement Limasa, puis rapportées ce samedi 15 janvier 2022 l’administrateur du territoire de Yakoma, Edmond Lokame.

Ce dernier estime leur nombre à 3.018, d’après les chiffres disponibilisés par la Direction Générale de Migration. Victimes des exactions commises par les rebelles Seleka, les sujets Centrafricains ont décidé de traverser la rivière ubangi pour se réfugier à Limasa, en République Démocratique du Congo.

L’administrateur du territoire de Yakoma affirme que les conditions de vie de ces Centrafricains laisse à désirer. “Ils passent nuit à la belle étoile” a souligné Edmond Lokame Buta, à la Radio-Liberté/Gbadolite craignant même l’insécurité alimentaire qui pourrait surgir dans cette localité.

Emmanuel MOMOTOY