ESU : Les états généraux de l’enseignement supérieur et universitaire, Mohindo Nzangi obtient l’approbation du gouvernement

Face à des mesures annoncées avec pompe dès son entrée en fonction et dont l’application paraît encore inadéquates, le Ministre de l’enseignement supérieur et universitaire recours à la convocation des états généraux comme issue.

Le dossier relatif à l’organisation de ces assises a été présenté et approuvé lors du 16e Conseil de ministres tenu le 20 août dernier à Kinshasa.

Se basant sur le Programme d’Actions 2021-2023 du Gouvernement Sama Lukonde, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire a expliqué les raisons de l’organisation de ces assises qui se dérouleront à Lubumbashi du 06 au 10 septembre 2021.

La convocation de ces assises, dont les travaux préparatoires ont été bouclés au mois de juillet dernier, a pour objectif de ” relever, redresser, requalifier et innover le système de l’Enseignement Supérieur et Universitaire en République Démocratique du Congo “.

Pour Mohindo Nzangi, ces assises vont permettre aux praticiens et partenaires de l’ESU de dégager des options et recommandations concrètes dont la mise en œuvre permettra au Gouvernement de relever les défis qui impactent négativement le système éducatif congolais. Parmi ces défi, on cite notamment l’inadéquation entre la formation universitaire et le monde de l’emploi ainsi que la difficulté d’entreprendre des recherches basées sur des solutions aux problèmes de la société.

Une occasion pour tenter de redonner un nouveau souffle à l’enseignement supérieur et universitaire en République Démocratique du Congo.

Emmanuel MOMOTOY