RDC : les députés nationaux réclament le paiement de manque à gagner sur leur rémunération

Considérés parmi les mieux payés du pays, les parlementaires congolais réclament au gouvernement le paiement d’une somme de 72 milliards de francs congolais en raison de ce qu’ils qualifient de manque à gagner sur le taux budgétaire de 2020 par rapport au taux réel appliqué qu’à partir du mois de mai.

Une démarche qui semble lésée plus d’une personne au regard de leur salaire de 21.000$ dévoilé récemment par l’opposant Martin Fayulu.

Au cours d’une cérémonie d’échange des voeux avec les partenaires de l’association pour l’Accès à la Justice, ACAJ en sigle ; son président Georges Kapiamba a recommandé aux députés de renoncer à cette démarche.

Il est de notre devoir d’alerter et d’exiger, au nom de la voix des sans voix, que les députés cessent de faire passer leurs intérêts au-dessus de ceux du peuple congolais“, a déclaré le président de l’ACAJ.

Il sied de noter que cette démarche risque sans aucun doute susciter une fois de plus la polémique autour de leur salaire dévoilé par le coordonnateur de Lamuka.

Rappelons qu’au mois d’août dernier, l’opposant Martin Fayulu avait révélé le salaire mirobolant que toucherait un député national. Selon cette révélation, un député national congolais serait donc mieux payé que ses collègues aux Etats Unis ou en Europe.

Didier MONDO