Enrôlement des électeurs : l’honorable Achille Kwangbo interpelle la CENI à se pencher sur les plaintes de la population

A mi-parcours de cette opération d’identification et d’enrôlement des électeurs lancée le 24 décembre 2022, le député provincial, élu de la ville de Gbadolite Achille Kwangbo Guda se fait le devoir de voir clair sur cette opération d’enrôlement qu’exécute la CENI.

Après la ronde effectuée aux différents centres d’inscription, cet élu a adressé officiellement une lettre au secrétariat exécutif provincial de la CENI Nord Ubangi ce mardi 10 janvier 2023 sur deux volets à savoir : les sites des centres d’inscription et les opérations d’enrôlement proprement dites.

Concernant les sites des centres d’inscription (CI), Achille Kwangbo note que Gbadolite contient moins des sites des CI à cette opération d’identification et d’enrôlement. Des milliers de personnes provenant de communes de Molegbe et Nganza parcourent des dizaines de kilomètres pour s’enrôler, et plus tard pour voter.

Partant de ce constat, le vice président de l’Assemblée provinciale du Nord-Ubangi, dégage une proposition palliative à ce problème.

il s’impose à ce jour l’importance stratégique d’implanter des CI dans des agglomérations creuses, qui plus tard peuvent se transformer en bureaux de vote et où implanter des CI rotatifs (mobiles) en vue de pallier tant soit peu aux endurances physiques imposées à la population de ces contrées, lesquelles découragent énormément cette dernière à s’enrôler “, a signifié Achille Kwangbo à liberatenews.

Cependant, l’élu de Gbadolite a fait plus d’un constat sur le plan de l’opération proprement dite parmi lesquels la lenteur dans le traitement des dossiers, panne des kits dans certains centres d’inscription avec qu’une seule machine pour des centres à fortes agglomérations, les données jugées floues sur les cartes délivrées, les nouveaux majeurs sont très mal reçus dans les CI et sont parfois refoulés, les citoyens ayant perdu leurs cartes se voient exiger de présenter des attestations de perte des pièces qui sont de surcroit vendus dans les bureaux de l’État civil, etc.

De ces faits, Achille Kwangbo indique qu’il se dégage ainsi un découragement et une démotivation dans le chef de la population quant à leur attachement à cette opération citoyenne.

Notons que ces problèmes soulevés par l’élu de Gbadolite sont signalés presque dans plusieurs CI des territoires que compose le Nord Ubangi et dans d’autres Provinces où se déroulent ces opérations.

Rodrigue KOLABA