Nord-Ubangi : Vodacom Congo sommé par la LUCHA d’améliorer la qualité de ses Services !

Le Mouvement Citoyen Lutte pour le Changement LUCHA, Section de Gbadolite exige de Vodacom l’amélioration de qualité de ses Services en détérioration sans précédent .

Tôt le matin du vendredi, 07 Janvier à Gbadolite, Chef lieu du Nord-Ubangi, le Mouvement Citoyen pour le Changement LUCHA, branche de Gbadolite, a drainé ses militants et militantes devant le Shop de la compagnie de téléphonie mobile Vodacom à Gbadolite. C’est un sit-in inédit organisé par ce Mouvement Citoyen pro Démocratie.

À en croire les organisateurs de cette manifestation d’une journée, le tout vise à contraindre Vodacom Congo à offrir ses services de qualité comme auparavant à ses abonnés.

Nous avons levé l’option d’assieger le bureau de la représentation de Vodacom à Gbadolite pour exiger de cette société de téléphonie mobile l’amélioration de qualité de ses services qui n’inspire pas confiance il y a plus de deux, trois voire quatre mois déjà “, indiquent les manifestants en colère.

Sur les calicots exprimant les ras-le-bol de ces militants, on peut lire : “Nous disons Non à l’Escroquerie de la population, Non au vol des Abonnés, Non à la mauvaise qualité de Services qu’offre Vodacom à Gbadolite“.
Par ailleurs, ces militants de la LUCHA/Gbadolite lancent un ultimatum à Vodacom Congo de se conformer au regard de ses services en détérioration malgré le sit-in organisé.

Notre sit-in devant le Shop Vodacom à Gbadolite est un signal d’alerte et d’interpellation, nous accordons à Vodacom Congo à travers le Nord-Ubangi de s’amender dans un bref délai ; dans le cas contraire, d’autres actions de grandes envergures sont prêtes à être enclenchées conformément aux lois du Pays “, ont affirmé ces militants avant de clôturer leur mouvement citoyen du jour.

Notons qu’il s’observe non seulement à Gbadolite, mais aussi à travers toute la province du Nord-Ubangi une cacophonie dans presque tous les services qu’offre la compagnie Vodacom. Hormis des transactions monétaires par  M-Pesa, des achats forfaits minutes et des SMS ainsi d’autres services ne fonctionnent plus.

C’est le cas des appels qui n’aboutissent plus épuisant les forfaits préalablement achetés. Et aussi, il faut patienter toute la journée pour s’assurer que les messages (SMS) sont parvenus à la destination; la connexion internet via les données mobiles ne sont pas disponibles depuis plus de trois mois!

Devant cet état de lieux alarmant, Vodacom Congo n’a fait qu’une promesse. “D’ici fin janvier, la situation va redevenir à la normale” affirme-t-on à la représentation.

Disons que le même scénario n’épargne pas aussi les deux autres compagnies de téléphonies mobiles en l’occurrence Airtel et Orange installés dans la province du Nord-Ubangi.

DUTIMO DIDA