Gbadolite : la justice populaire fait mort d’homme et des dégâts matériels importants!

La victime est un homme de 60 ans, accusé des pratiques fétichistes et d’être auteur de plusieurs décès des jeunes du quartier Fondation, l’un des quartiers périphériques les plus populaires de la ville de Gbadolite. Monsieur Pili-Pili est succombé suite aux coups lui administrés par un groupe des jeunes non autrement identifié.

La tragédie s’est déroulée la nuit de dimanche à lundi 13 juin au quartier Fondation Mama Mobutu. Connu sous le nom de Pili-Pili, l’homme décédé est rossé avec sa femme dont son pronostic vital est à craindre. Les jeunes en colère ont brûlé trois maisons dont 2 des voisins et l’autre de Monsieur Pili-Pili, le présumé sorcier.

Informé de la situation, le maire de la ville, Joseph Molegbe Damba, accompagné du comité urbain de la sécurité, a fait la descente au lieu du drame où il a indiqué que les enquêtes sont ouvertes afin que les auteurs de cette cruauté soient identifiés.

Notons que sur l’ordre du maire de la ville, le cadavre a été amené à l’hôpital de référence de Gbadolite en attendant son enterrement.

Rodrigue KOLABA