Nord-Ubangi : Réuni en assemblée générale, le mouvement citoyen M14 promet d’élargir ses actions pour 2022

Le mouvement citoyen M14 a tenu sa toute première assemblée générale ce samedi 26 février 2022 à son siège situé à l’hôtel Petit repos sur l’avenue MAMA YEMO à Gbadolite. Longtemps dans le coup contre l’exécutif provincial, le M14 compte diversifier sa lutte contre les anti-valeurs.

Cette rencontre a permis de regrouper les membres autour de leurs leaders et de la cellule de communication du mouvement. La politique des actions à mener pour 2022 était au coeur des discussions.

A en croire Olivier Akpaba, un des leaders de ce mouvement citoyen, le M14 est sensé toucher tous les domaines de la vie dans le but de faciliter le développement du milieu de la province. Pour se faire, l’ombre du M14 va désormais planer sur les domaines tels que la justice, l’éducation, l’infrastructure, la santé, etc. Et déjà, le M14 attend entreprendre des actions dès le lundi prochain dans “le secteur de la justice et foncier en vue d’y remettre de l’ordre” a indiqué Olivier Akpaba.

En ce qui concerne la justice, le mouvement citoyen pense que les conditions de détention sont cruelles à la prison centrale et autres cachots dans la ville de Gbadolite. Pendant ce temps, dans les affaires foncières, ce mouvement souligne qu’il n’existe pas un espace vert à Gbadolite. Tout est à vendre! Ce qui démontre que les édifices publics n’ont pas leur place dans cette ville pourtant chef-lieu des institutions provinciales.

Pour la réussite de leurs actions, le M14 compte sur le soutien de la population de la province du Nord-Ubangi. Une population qu’Olivier Akpaba appelle à la vigilance pour le cas du gouverneur démissionnaire Izato Nzege. “Ce n’est pas ces nouvelles orientations qui devront détourner notre attention. Nous restons déterminer en finir avec le système Izato Nzege à la tête de la province du Nord-Ubangi” a souligné Olivier Akpaba, l’un des leaders du M14.

Ange NDANYO